En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
*

Au sommaire du numéro

N°474 - février 2020

Dossier

Fertilisation, améliorer l’efficience de l'azote

Un nouveau cadre de raisonnement de gestion des apports azotés est proposé : le pilotage intégral. Il s’agit de programmer les apports, sans fixer d’objectif de rendement, grâce à un suivi en continu de la nutrition azotée de la plante. Cela passe par plusieurs étapes : prévoir les périodes favorables à la valorisation des engrais, suivre la nutrition azotée de la culture, comparer le statut azoté à une trajectoire minimale et calculer la dose à apporter. Cette méthode concilie les objectifs de production et la réduction des impacts environnementaux.

×

Contenu réservé aux abonnés

Je me connecte :

Mot de passe oublié ?

Je m'abonne

A partir de 6,33 € /mois