Un biostimulant urino-sourcé

Une start-up girondine vient de lancer un biostimulant à base… d’urine humaine. La jeune entreprise, TOOPI Organics, s’appuie sur un réseau de partenariats régionaux pour collecter le précieux liquide : elle remplace les sanitaires classiques par des urinoirs sans eau reliés à des cuves de collecte dans de grandes entreprises, des écoles, collèges et lycées, des stades, des stations-services, des parcs d’attractions, des salons et festivals, etc. L’entreprise a déjà contractualisé pour 2 millions de litres d’urine, soit le volume nécessaire pour ces trois prochaines années. Son concept allie la valorisation d’un déchet en un produit agricole homologué, tout en économisant l'eau potable des chasses d'eau.

«Naturellement riche en azote, phosphore, potassium et facteurs de croissance, l'urine joue un rôle nutritif pour la production de biomasse microbienne d'intérêt agronomique», explique TOOPI Organics. Après la collecte de l'urine, celle-ci est stabilisée, hygiénisée, avant d’y adjoindre une souche spécifique de Lactobacillus paracasei. La formulation liquide finale est ensuite conditionnée en bidons. «Lactopi StartTM s’utilisera jusqu’à 25L/ha, préférentiellement en début de cycle, sur la majorité des cultures de l’assolement des agriculteurs», indique le fabricant. Le Lactopi StartTM a reçu un avis favorable de l’ANSES et des autorisations de mise sur le marché dans cinq autres pays européens.

www.toopi-organics.com

  • SERVICE ABONNEMENT
    • Perspectives Agricoles :
      ZA la Tellerie
      CS 20016
      61438 FLERS CEDEX
      Tél : + 33 (0)2 31 59 25 00
      Fax : + 33 (0)2 31 69 44 35