En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
477-d5-1

Inscriptions 2020 : 25 nouvelles variétés ont passé avec succès les épreuves

01 mai 2020
Afin d’être inscrite au catalogue, une variété candidate doit avoir une valeur agronomique, technologique et environnementale supérieure à celle des témoins, choisis parmi les variétés les plus cultivées. Il est donc judicieux de renouveler régulièrement son portefeuille variétal afin de valoriser ce progrès génétique. Que réservent les inscriptions 2020 ?

Animé par le GEVES, le réseau d’essais CTPS permet, après deux ans d’observations(1), d’évaluer le comportement agronomique des meilleures variétés parmi celles proposées par les sélectionneurs. La caractérisation technologique de ces variétés se base sur des analyses réalisées par le CTPS, Arvalis et l’Association nationale de la meunerie française (ANMF) sur les échantillons de grains prélevés sur les essais d’inscription. Arvalis passe en revue ci-après les variétés inscrites cette année.

Des variétés tardives et demi-tardives adaptées aux milieux favorables du Nord

Blé demi-tardif, Garfield présente un profil agronomique et technologique équilibré. Il associe en effet un bon niveau de productivité, à 103 % de la moyenne en 2018 et en 2019 en zone Nord, et un assez bon niveau de résistance aux maladies foliaires et de l’épi. Il est, de plus, résistant aux cécidomyies orange. Son poids spécifique (PS) est légèrement supérieur à celui de Rubisko et sa teneur en protéines est dans la moyenne. Variété BPS, Garfield présente une force boulangère (W) correcte et un rapport ténacité sur extensibilité (P/L) très équilibré. Au test de panification, ses résultats sont bons avec de bonnes notes de pâte et pain. Profil de pâte légèrement court au façonnage.

Demi-tardif, Imperator se distingue par son excellent niveau de résistance aux maladies foliaires et au piétin-verse. Sa productivité est, en revanche, en retrait par rapport à ses concurrentes (Fructidor – 1 %). Sa tenue de tige est bonne. Son PS est assez élevé, mais sa teneur en protéines est légèrement inférieure à la moyenne compte tenu de sa productivité. Variété BPS, Imperator affiche un très bon W, mais un P/L assez élevé. Au test de panification, le résultat final varie d’insuffisant à très bon ; il peut, parfois, être pénalisé par des défauts de pain. Profil de pâte court au façonnage.

Tardif à épiaison, LG Apollo a une bonne productivité en zone nord en 2018 et 2019 (+ 3 % par rapport à Fructidor). Assez résistant à la septoriose et à la rouille jaune mais moyennement résistant à la rouille brune et à l’oïdium, ses pertes de rendement en l’absence de traitement fongicide sont dans la moyenne. Ce blé est assez résistant à la verse physiologique mais assez sensible au piétin-verse. Sa résistance à la cécidomyie orange est un atout majeur sur les parcelles régulièrement infestées. Son PS est assez bon et sa teneur en protéines, assez élevée compte tenu de sa productivité. Variété BPS, LG Apollo affiche un W très moyen mais un P/L très équilibré. Au test de panification, ses résultats sont majoritairement élevés, sauf pour les échantillons dont la teneur en protéines est supérieure à 13 %. Profil de pâte légèrement court à légèrement extensible au façonnage.

Demi-tardif à épiaison, SU Trasco apporte +4 % de rendement par rapport à Fructidor en moyenne sur 2018 et 2019 sur le tiers nord de la France. Malgré un bon comportement vis-à-vis des principales maladies foliaires, ses pertes de rendement dans les parcelles non traitées ne sont que dans la moyenne. Un peu plus haut que la moyenne, sa tenue de tige est correcte. Son PS est légèrement inférieur à celui de Rubisko, et sa teneur en protéines un peu faible par rapport aux variétés de productivité équivalente. Variété BPS en observation par la meunerie, SU Trasco affiche un très bon W mais un P/L élevé. Au test de panification, le résultat final est bon et homogène, grâce à de bonnes notes de pâte et de pain. Cette variété apporte du volume. Profil de pâte court au façonnage.

Les variétés demi-tardives à demi-précoces conviennent au Nord et aux sols profonds du Centre

Blé demi-tardif à demi-précoce à épiaison, résistant aux cécidomyies orange, RGT Perkussio s’est illustré à l’inscription par son niveau de productivité très élevé, aussi bien en zone Nord (Fructidor + 5 %) qu’en zone Centre (Fructidor + 8 %). Assez résistant à la rouille jaune et à la septoriose mais moyennement résistant à l’oïdium et à la rouille brune, ses pertes de rendement dans les parcelles non protégées des maladies ont été assez élevées en 2018 et contenues en 2019. Assez court, il est assez résistant à la verse physiologique mais assez sensible au piétin-verse. Noté moyennement résistant à la fusariose des épis, son comportement vis-à-vis de l’accumulation du déoxynivalénol devra être confirmé. Son PS est moyen et sa teneur en protéines correcte compte tenu de son rendement élevé. Variété BPS en observation par la meunerie, RGT Perkussio affiche un bon W et un P/L autour de 1. Au test de panification, le résultat final est stable et homogène grâce à de bonnes notes de pâte et de pain. Profil de pâte court au façonnage.

Les variétés demi-précoces constituent le cœur de cible du marché français

Demi-précoce à épiaison et résistant aux cécidomyies orange, Autricum possède une assez bonne productivité en zones Nord et Centre, légèrement supérieure à celle de Rubisko. Assez résistant aux rouilles et à la septoriose, ses pertes de rendement en conditions non protégées sont dans la moyenne de sa série. Il s’est, en revanche, montré très sensible au piétin-verse. Son PS est élevé et sa teneur en protéines, assez bonne par rapport aux variétés de productivité équivalente. Variété BPS, Autricum présente un bon profil alvéographique, avec une force boulangère très élevée et un P/L autour de 1. Au test de panification, ses résultats sont bons et homogènes, avec de bonnes notes de pâte et de très bonnes notes de pain. Cette variété apporte du volume. Profil de pâte court au façonnage.

Demi-précoce à épiaison, Gravure, inscrit à la fois par les réseaux Nord et Sud, présente un bon profil agronomique et technologique. Bien que légèrement en retrait sur le tiers nord de la France, il affiche une assez bonne productivité dans les zones Centre et Sud. Avec des pertes de rendement en l’absence de traitement fongicide parmi les plus faibles, il présente de plus un bon niveau de résistance aux maladies foliaires ainsi qu’au piétin-verse. Enfin, son PS et sa teneur en protéines sont assez élevés compte tenu de sa productivité. Variété BPS, Gravure présente un excellent W à 11,5 % de protéines, mais un P/L élevé. Au test de panification, le résultat final est majoritairement d’un bon niveau. Cette variété apporte de l’hydratation. Profil de pâte court au façonnage.

Blé biscuitier demi-précoce inscrit par le Sud, Hansel présente une productivité en retrait par rapport à la plupart des variétés de sa promotion, mais légèrement supérieure à celle d’Arkéos. Ses faibles écarts de rendement entre parcelles traitées et parcelles non traitées fongicides témoignent de son très bon niveau de résistance aux principales maladies foliaires. Avec une très bonne cotation de 6, il pourrait également apporter de la résistance à la fusariose des épis si les dosages de DON le confirment. Il est, en revanche, sensible au piétin-verse. Son PS est élevé, en particulier pour un blé biscuitier, et sa teneur en protéines est dans la moyenne. Variété BB en observation par la meunerie, Hansel affiche une force boulangère satisfaisante pour un blé biscuitier et un P/L très équilibré. Au test biscuitier, ses résultats sont moyens. Ses caractéristiques devraient toutefois répondre aux attentes des utilisateurs en biscuiterie.

Blé demi-précoce inscrit par le réseau d’essais Sud, KWS Sphere vient compléter la gamme des variétés résistantes aux mosaïques. À 95 % de la moyenne, sa productivité en zone Sud est nettement inférieure à celle des ses concurrentes. À l’exception de quelques symptômes de rouille brune, il s’est très bien comporté en situation non traitée fongicide, traduisant un bon niveau de résistance aux maladies foliaires. Il est, de plus, assez résistant au piétin-verse et à la fusariose des épis, ce qui doit être confirmé par des mesures de DON. Son PS est très élevé mais sa teneur en protéines est faible. Variété BPS en observation par la meunerie, KWS Sphere affiche un très bon W mais un P/L élevé. Au test de panification, le résultat final est généralement d’un bon niveau, avec des très bonnes notes de pâte et une excellente hydratation. Profil de pâte légèrement court au façonnage.

La productivité de Phocea, blé demi-précoce, est dans la moyenne en 2018, mais en retrait en 2019. En l’absence de protection fongicide, il s’est montré assez résistant aux rouilles et moyennement sensible à la septoriose, mais assez sensible à l’oïdium et au piétin-verse. Il présente une bonne tenue de tige. Son PS est assez élevé, et sa teneur en protéines dans la moyenne. Variété BPS, Phocea affiche un W satisfaisant, mais un P/L élevé à 11,5 % de protéines. Au test de panification les notes finales sont généralement satisfaisantes à bonnes. Profil de pâte court au façonnage.

Demi-précoce à épiaison, RGT Rosasko présente des rendements légèrement inférieurs à la moyenne de sa promotion d’inscription. Dans les parcelles non protégées, il s’est montré assez résistant aux rouilles, et peu sensible à la septoriose et à l’oïdium. Coté 5,5, son niveau de résistance à la fusariose est assez bon et doit être confirmé par des mesures de teneurs en DON. Il est en revanche assez sensible au piétin-verse. Sa tenue de tige est correcte. Son PS et sa teneur en protéines sont d’un bon niveau. Variété BPS, RGT Rosasko affiche un W très moyen et un P/L élevé. Au test de panification, les notes totales de panification sont généralement élevées, avec notamment de très bons résultats de pâte. Profil de pâte légèrement court au façonnage.



Les variétés précoces sont cultivables du nord au sud

Ces variétés sont assez précoces pour éviter les coups de chauds et de secs du sud. Elles apportent aussi de la précocité dans le nord, intéressante pour les sols superficiels (risque de coup de sec en fin de cycle) et les semis tardifs (derrière une betterave, par exemple). En les incluant dans le bouquet variétal, elles diversifient également les précocités dans le nord pour lisser les effets des aléas climatiques.

Précoce à épiaison, Pezandor est marqué par la contre-performance de ses rendements en 2019, à 94 % de sa série, alors qu’il se situait dans la moyenne en 2018. Assez résistant à la rouille jaune et à la septoriose, il s’est, en revanche, révélé assez sensible à la rouille brune et à l’oïdium. Il est résistant au piétin-verse. Avec un PS et une teneur en protéines très élevés, il se distingue par sa qualité de grains. Variété BPS, Pezandor affiche un très bon W, mais un P/L assez élevé. Au test de panification, les notes de pâte sont très bonnes. Des défauts de pain peuvent parfois pénaliser le résultat final qui est majoritairement bon. Profil de pâte légèrement court au façonnage.

Variété précoce, SY Rocinante est la lignée la plus productive de sa promotion en zone Sud, avec un rendement supérieur de 2 % à celui de Filon en moyenne sur deux ans. Ses pertes de rendement dans les parcelles non traitées, autour de la moyenne, traduisent un profil sans défaut marqué vis-à-vis des maladies. Il est, en revanche, sensible à la verse. Son PS est d’un bon niveau, mais sa teneur en protéines est faible par rapport aux variétés de son niveau de productivité. Variété BPS, SY Rocinante affiche un bon W, mais un P/L assez élevé. Au test de panification, le résultat final est généralement bon, avec notamment de très bonnes notes de pâte. Profil de pâte légèrement court au façonnage.

RGT Tweeteo présente la double résistance mosaïques et cécidomyies orange. Précoce à épiaison, il affiche une productivité plus élevée en zone Centre qu’en zone Nord (respectivement 102 et 99 % de la moyenne des variétés présentes deux ans). Assez résistant aux rouilles et à la septoriose, ses pertes de rendement restent modérées en l’absence de traitement fongicide. Il est, en revanche, assez sensible au piétin-verse. Court sur paille, il présente un assez bon niveau de résistance à la verse physiologique. Son PS est assez bon, et sa teneur en protéines est dans la moyenne. Variété BPS, RGT Tweeteo affiche un W satisfaisant et un P/L équilibré. Au test de panification, ses résultats de pâte et de pain sont bons, ce qui conduit à des notes finales relativement stables et homogènes. Profil de pâte légèrement court en allongement.



Variété demi-alternative précoce à épiaison, RGT Natureo s’est illustré par son excellent niveau de résistance aux maladies foliaires en zone Sud. Très résistant à la rouille brune et assez résistant à la rouille jaune et à la septoriose, il affiche la nuisibilité le plus faible de sa série d’inscription, inférieure à celle de LG Absalon en 2019. Cotée 5,5, sa résistance à la fusariose pourrait présenter un intérêt en précédent à maïs si elle est confirmée par les analyses de DON. À 98 % de la moyenne, il est en revanche légèrement en retrait sur le plan de la productivité (Filon – 4 %). Assez court, sa tenue de tige est bonne. Sa teneur en protéines est dans la moyenne et son PS d’un assez bon niveau. Variété BPS, RGT Natureo affiche un W satisfaisant mais un P/L très élevé. Au test de panification, les notes finales sont correctes mais peuvent parfois être pénalisées par des défauts de pain. Cette variété apporte de l’hydratation. Profil de pâte légèrement court au façonnage.

Blé précoce, LG Astrolabe a des rendements proches de la moyenne des variétés inscrites en zone Sud (Filon – 2 %). À l’exception de quelques symptômes de rouille jaune, à surveiller en particulier dans les régions les plus exposées du quart nord-ouest de la France, il s’est montré assez résistant aux maladies, notamment à la rouille brune et au piétin-verse. Très court, sa tenue de tige est bonne. Enfin il présente une très bonne qualité de grains, avec un PS et une teneur en protéines très élevés. Variété BP en observation par la meunerie, LG Astrolabe affiche un W très moyen à 11,5 % de protéines et un P/L autour de 1. Au test de panification, les notes finales sont extrêmement variables, de très insuffisantes à très bonnes ; elles peuvent-être pénalisées par des défauts de pain notamment. Profil de pâte légèrement extensible au façonnage.

Précoce à épiaison, KWS Ultim cumule une triple résistance : aux mosaïques, aux cécidomyies orange et au piétin-verse. Il figure, de plus, parmi les variétés les plus productives de sa promotion en zone sud (Filon + 1 %). Assez résistant à la rouille jaune mais seulement moyennement résistant à la rouille brune et à la septoriose, ses pertes de rendements ont été assez élevées dans les parcelles non protégées des maladies. Il pourrait également apporter un peu de résistance à la fusariose des épis et à l’accumulation de DON, à confirmer par des mesures de teneur en mycotoxines. Sa tenue de tige est très bonne. Son PS est élevé et sa teneur en protéines dans la moyenne des variétés de son niveau de productivité. Variété BPS en observation par la meunerie, KWS Ultim affiche un très bon W mais un P/L élevé. Au test de panification, le résultat final est bon et homogène grâce à de bonnes notes de pâte et de pain. Profil de pâte légèrement court au façonnage.

Hybride précoce demi-alternatif, Hyligo présente un gain de rendement sur Filon de 3 % en moyenne sur 2 ans en zone Sud. Moyennement sensible à la rouille brune et moyenne à peu sensible à la rouille jaune et à la septoriose, ses pertes de rendement en l’absence de protection fongicide sont un peu plus élevées que la moyenne. Comme fréquemment chez les variétés hybrides, il présente un assez bon niveau de résistance à la fusariose. Sa tenue de tige est correcte. Son PS est assez bon mais sa teneur en protéines est un peu faible par rapport à son potentiel de rendement. Variété BPS, Hylogo affiche un bon W et un P/L autour de 1 à 11,5 % de protéines. Au test de panification, le résultat final est bon et homogène grâce à de bonnes notes de pâte et de pain. Profil de pâte légèrement court à légèrement extensible au façonnage.

Précoce à épiaison et résistant aux cécidomyies orange, Grimm présente un bon niveau de rendement dans les zones Nord et Centre, à respectivement +2 et +4 % de Rubisko. Assez résistant à la rouille jaune et à la septoriose mais un peu plus sensible à la rouille brune et à l’oïdium, ses pertes de rendement en conditions non traitées fongicides sont légèrement supérieures à la moyenne des variétés de sa promotion. Il s’est montré assez résistant à la verse. Son PS est assez élevé, de même que sa teneur en protéines compte tenu de son rendement. Variété BPS, Grimm affiche un W très moyen et un P/L autour de 1. Au test de panification, ses résultats varient de corrects à très bons. Profil de pâte légèrement court à légèrement extensible au façonnage.

Le potentiel de rendement de Gerry, variété précoce, est proche de celui de Filon, soit légèrement supérieur à la moyenne des variétés de sa promotion en zone Sud. Peu sensible à la rouille jaune et à la septoriose mais assez sensible à la rouille brune, ses pertes de rendement sont assez élevées dans les parcelles non protégées des maladies. Il est néanmoins assez résistant au piétin-verse pour ne pas justifier de traitement fongicide vis-à-vis de ce risque. Assez court, sa tenue de tige est bonne. Son PS est bon et sa teneur en protéines dans la moyenne. Variété BPS en observation par la meunerie, Gerry affiche une force boulangère satisfaisante mais un P/L assez élevé. Au test de panification, le résultat final est majoritairement d’un bon niveau grâce, notamment, à de bonnes notes de pâte. Profil de pâte légèrement court à légèrement extensible au façonnage.

Très précoce à épiaison, inscrit par les réseaux Nord et Sud, Talendor est une nouvelle variété résistante aux mosaïques. Dans la moyenne en zone Nord, en deuxième position en zone Centre et du niveau de Filon en zone Sud, il a montré une productivité assez élevée en moyenne sur deux ans. Assez résistant à la rouille jaune, mais seulement moyennement résistant à la septoriose et surtout assez sensible à la rouille brune, ses pertes de rendements dans les parcelles non traitées sont supérieures à la moyenne. Il est, en revanche, résistant au piétin-verse, et son assez bon niveau de résistance à la fusariose des épis doit être confirmé par des mesures de teneur en DON. Sa tenue de tige est correcte. Enfin son PS est très élevé et sa teneur en protéines est supérieure à la moyenne compte tenu de sa productivité. Variété BPS en observation par la meunerie, Talendor affiche d’excellents W mais un P/L très élevé. Au test de panification, le résultat final est majoritairement d’un haut niveau grâce à de bonnes notes de pâte et de pain. Cette variété apporte de l’hydratation. Profil de pâte légèrement court au façonnage.

Blé très précoce inscrit en zone Sud, RGT Borsalino associe une assez bonne productivité, proche de celle de Filon, et un comportement équilibré vis-à-vis des maladies se traduisant par d’assez faibles écarts de rendement entre parcelles protégées et non protégées. Un peu plus haut que la moyenne, sa tenue de tige est correcte. Son PS est très élevé, et sa teneur en protéines assez bonne. Variété BP, RGT Borsalino affiche un W assez faible à 11,5 % de protéines, mais un P/L assez équilibré. Au test de panification, le résultat final varie d’insuffisant à très bon ; il est régulièrement pénalisé par des défauts de pâte et de pain. Profil de pâte extensible au façonnage.

Bien qu’inscrites au catalogue cette année, les variétés Exception et Mael ne seront pas développées en France.

Également inscrite cette année, la variété Gwenn a été caractérisée sur la base d’essais conduits en agriculture biologique. Retrouvez ses résultats dans l’article dédié à ce mode de culture.

(1) Le comportement des variétés est très marqué par les conditions climatiques de l'année : il est préférable de l’apprécier sur plusieurs années.

Caractéristiques des nouvelles variétés de blé tendre

Cliquez sur le tableau pour l'agrandir.

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • SERVICE ABONNEMENT
    • Perspectives Agricoles :
      ZA la Tellerie
      CS 20016
      61438 FLERS CEDEX
      Tél : + 33 (0)2 31 59 25 00
      Fax : + 33 (0)2 31 69 44 35