En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus
Champ de lin fibre

Trois ans de recherche sur le lin fibre : des avancées marquantes

02 avril 2021
Réduction des intrants, connaissance des bioagresseurs, caractérisation des variétés, mais aussi sécurité au travail… les enjeux de la filière lin fibre sont multiples. Découvrez en vidéo les avancées acquises par ARVALIS sur ces thématiques au cours des trois dernières années.

Le lin fibre chez ARVALIS, c’est 9 équivalents temps plein et 171 expérimentations sur 2 sites situées dans la zone de production du lin.

La génétique et le biocontrôle : deux solutions intéressantes contre l’oïdium

Les projets AgroEcoLiF (2017-2018) et ProLINa (2018-2019) ont fait avancer la lutte contre l’oïdium. D’une part, la tolérance variétale à ce champignon s’est révélée intéressante pour réduire l’utilisation de fongicide. D’autre part, des solutions de biocontrôle à base de soufre montrent un intérêt technique et économique face à la maladie. Elles seront bientôt homologuées et utilisables en agriculture biologique.

La septoriose du lin : un pathogène et des sensibilités variétales mieux caractérisés

Le projet Casdar SeptoLIN (2014-2018) a permis d’améliorer les connaissances sur la septoriose du lin, maladie jusqu’ici mal connue. De nombreuses souches présentes en France ont fait l’objet d’un recensement à travers la création d’une mycothèque. La biologie du champignon est également mieux comprise : la forme sexuée de Septoria linicola, souche ayant un rôle non négligeable dans les épidémies, a été mise en évidence pour la première fois en France.

Concernant la résistance à la septoriose des variétés de lin fibre, comme de lin oléagineux, l’élaboration d’un test pathologique permet de l’évaluer en conditions contrôlées.

Pour l’évaluation au champ, une nouvelle méthode d’inoculation artificielle validée et une échelle de notation pertinente ont permis de caractériser la sensibilité de 25 variétés. Aucune ne présente de résistance totale mais la lutte génétique est possible.

Prévenir l’exposition aux poussières de lin dans les teillages

Dans les entreprises de teillage, l’inhalation de poussières de lin représente un risque pour la santé. C’est pourquoi 97 mesures d’expositions ont été réalisées entre 2018 et 2020 dans 13 entreprises, soit la moitié des teillages français. Elles ont alimenté une base de données regroupant environ 700 mesures. La commission Hygiène, Sécurité & Environnement du CIPALIN(1) s’est appuyée dessus pour rédiger son « Guide de prévention et gestion du risque poussières dans les teillages ».

La variabilité génétique, un levier majeur pour s’adapter aux contextes présents et à venir

Le grand nombre de références sur les variétés de lin fibre permet aux liniculteurs de choisir celles adaptées à leur contexte. Pour cela, la caractérisation de 43 variétés (rendement, richesse en fibre, précocité, tolérance aux bioagresseurs…) a fait l’objet de 80 expérimentations au champ.

En plus de l’évaluation variétale, depuis 2011, ARVALIS s’occupe de la collection de ressources phytogénétiques des lins fibres et oléagineux. Afin de renouveler les semences trop anciennes, en 2018, ARVALIS et les obtenteurs ont ressemé 1400 accessions de la collection. La recherche de variétés adaptées aux conditions futures passera certainement par cette source de variabilité génétique.

Compter les peuplements de lin quatre fois plus vite grâce au numérique

Dans le cadre du projet ACCOLAD et grâce à l’imagerie numérique, une méthode de détermination du peuplement de lin des parcelles a été mise au point. Par rapport au comptage manuel, elle est quatre fois plus rapide, et l’échantillonnage est 20 fois plus important.

Continuité des travaux de fond sur lin fibre

En plus des projets de recherche, 78 solutions de l’agrofourniture, visant les adventices, la verse, les maladies ou la fertilisation, ont été évaluées.

Par ailleurs, dans le cadre du plan d’Action semences du SNAMLIN(2), l’institut participe à la recherche d’itinéraires techniques pour produire des semences de lin de qualité.

(1) CIPALIN : comité interprofessionnel de la production agricole du lin.
(2) SNAMLIN : syndicat national des agriculteurs-multiplicateurs de semences de lin.

×

Contenu réservé aux abonnés

Je me connecte :

Mot de passe oublié ?

Je m'abonne

A partir de 6,58 € /mois

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • SERVICE ABONNEMENT
    • Perspectives Agricoles :
      ZA la Tellerie
      CS 20016
      61438 FLERS CEDEX
      Tél : + 33 (0)2 31 59 25 00
      Fax : + 33 (0)2 31 69 44 35