En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus

Caractérisation : la résistance des variétés de betterave à la jaunisse virale désormais évaluée à l’inscription

21 octobre 2020
Depuis la campagne 2019, les épreuves d’inscription du CTPS intègrent un nouveau critère d’évaluation des variétés de betterave : la résistance à la jaunisse transmise par les pucerons. Explications en vidéo.

 

Les jaunisses d’origine virale sont un enjeu majeur pour les rendements des cultures de betterave à sucre. La recherche de variétés présentant une résistance vis-à-vis des virus de la jaunisse est donc une priorité pour la filière.

Le GEVES a collaboré avec l’Inrae et l’ITB dans le projet ExTraPol pour enrichir les connaissances sur l’épidémiologie de ces virus et fiabiliser un protocole de test de résistance.

Dès à présent, le GEVES a mis en place avec le CTPS un protocole d’évaluation du comportement des variétés de betterave à la jaunisse transmise par les pucerons lors des épreuves d’inscription.

Dans le respect des précautions sanitaires, des pucerons virulifères, c’est-à-dire porteurs du virus de la jaunisse, sont multipliés en conditions contrôlées au GEVES puis déposés sur les parcelles d’essais spécifiques du réseau du CTPS pour évaluer les résistances des variétés en étude.

Les premières variétés avec déclaration de la résistance à la jaunisse ont été testées dès 2019.

La filière espère ainsi voir très prochainement l’inscription de variétés résistante à ce virus.

×

Contenu réservé aux abonnés

Je me connecte :

Mot de passe oublié ?

Je m'abonne

A partir de 6,58 € /mois

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • SERVICE ABONNEMENT
    • Perspectives Agricoles :
      ZA la Tellerie
      CS 20016
      61438 FLERS CEDEX
      Tél : + 33 (0)2 31 59 25 00
      Fax : + 33 (0)2 31 69 44 35