Sommaire du numéro

N° 429 - janvier 2016


Prix : 9 €

panier

L'OBSERVATOIRE

  • Question d'actu : Quelle stratégie d’apports azotés adopter en 2016 sur blé tendre ?


  • Colza et gaz à effet de serre : une filière se mobilise pour réduire les GES


  • Cultures intermédiaires mellifères : une ressource alimentaire complémentaire pour les abeilles


LES INDISPENSABLES

Agir

Anticiper

  • Stratégies fongicides : des programmes à ajuster selon les régions


  • Inscriptions variétales : d’hiver ou de printemps les avoines se renouvellent


Comprendre

LES INNOVATIONS

Au champ

Dans les tuyaux

AILLEURS

Voir le fichier
Lutte intégrée : des stratégies innovantes pour la protection des cultures

La prise en considération de toutes les méthodes de protection des plantes disponibles pour lutter contre les ennemis des cultures est ce qui définit la protection intégrée. Le mode de raisonnement consiste ainsi à « intégrer » toutes les mesures appropriées qui réduisent le développement des populations d’organismes nuisibles. Le recours aux produits phytopharmaceutiques et aux autres interventions alternatives directes est à maintenir à un niveau le plus réduit possible, selon les conditions de l’année et la disponibilité en solutions de protection opérationnelles. L’objectif est bien d’atteindre la double performance économique et environnementale. La lutte intégrée privilégie la croissance de cultures saines en veillant à encourager les mécanismes naturels de lutte contre les bio-agresseurs, en accord avec les principes de l’agro-écologie.