Sommaire du numéro

N° 398 - mars 2013


Prix : 8,5 €

panier

Qualité

Economie

Cultures

Agroéquipement

Voir le fichier
Fertilité chimique des sols : entretenir son patrimoine

Globalement, les sols français ne sont pas en danger sur le plan de leur fertilité chimique. Mais il convient d’être attentif. Cette composante essentielle de la fertilité, qui recouvre le stock de matière organique, l’azote, les disponibilités du phosphore et du potassium ainsi que de l’acidité du sol, doit être surveillée de près : elle interagit étroitement avec les équilibres biologique et physique des sols, tout aussi déterminants. Or elle peut se dégrader sans que l’on y prenne garde. Différents indicateurs permettent de contrôler les niveaux de chacun des éléments qui la composent. Et il existe plusieurs leviers pour intervenir en cas de problème : ils vont de l’apport d’amendement au changement de rotation en passant par les pratiques culturales.