En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus

Fin septembre, le PDG de l’INRAE et le président de l’Institut technique de la betterave (ITB) ont remis au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation un plan national de R&D pour trouver des solutions alternatives et opérationnelles à grande échelle aux néonicotinoïdes (NNI) contre la jaunisse de la betterave sucrière.

INRAE et l’ITB conduisent depuis plusieurs années des recherches pour comprendre les mécanismes des viroses sur les grandes cultures, en particulier sur les betteraves, et trouver des moyens alternatifs de lutte. Des pistes prometteuses ont été identifiées. Néanmoins il n’existe toujours pas de traitements aussi efficaces à grande échelle que les NNI, d’où la nécessité d’amplifier les efforts de recherche et d’innovation.

Ce plan bénéficiera d’un financement public de 7 millions d’euros (M€) sur trois ans, qui portera à plus 20 M€ le budget global que cofinancent INRAE, l’ITB et des semenciers. Il coordonnera un effort de recherche sans précédent focalisé sur la jaunisse de la betterave sucrière, afin d’apporter des solutions opérationnelles aux agriculteurs.

  • SERVICE ABONNEMENT
    • Perspectives Agricoles :
      ZA la Tellerie
      CS 20016
      61438 FLERS CEDEX
      Tél : + 33 (0)2 31 59 25 00
      Fax : + 33 (0)2 31 69 44 35