Nutrition des cultures : les nouvelles approches de la fertilisation azotée

12 avril 2022
S’inscrivant dans la perspective globale de réduire l’empreinte carbone des activités humaines et leurs nuisances sur l’environnement, les réglementations et les pratiques agricoles évoluent vers plus d’efficience des intrants et de sobriété dans leurs usages. L’intérêt est également économique pour les exploitations. Des innovations techniques et agronomiques contribuent à réduire les apports d’engrais minéraux, notamment en les remplaçant par de nouvelles sources d’azote.

Dossier n° 496  (février 2022)

Nutrition des cultures : les nouvelles approches de la fertilisation azotée

Les nouvelles approches de la fertilisation N en grandes cultures

S’inscrivant dans la perspective globale de réduire l’empreinte carbone des activités humaines et leurs nuisances sur l’environnement, les réglementations et les pratiques agricoles évoluent vers plus d’efficience des intrants et de sobriété dans leurs usages. L’intérêt est également économique pour les exploitations. Des innovations techniques et agronomiques contribuent à réduire les apports d’engrais minéraux, notamment en les remplaçant par de nouvelles sources d’azote.

Au sommaire du dossier :
Fertilisation azotée : innover dans un contexte complexe
• Le reliquat azoté d’entrée d’hiver : avoir peu de pertes en gérant le cycle de l’azote
• Fertilisation du blé tendre : vers des apports azotés limités aux stricts besoins
• Référentiel Eco-épandage : maîtriser l’épandage des matières organiques
• Matières organiques et supports de culture : une règlementation en pleine mutation

×

Contenu réservé aux abonnés

Je me connecte :

Mot de passe oublié ?

Je m'abonne

A partir de 6,58 € /mois

Réagissez !

Merci de vous identifier pour commenter cet article

aucun commentaire pour l'instant

  • SERVICE ABONNEMENT
    • Perspectives Agricoles :
      ZA la Tellerie
      CS 20016
      61438 FLERS CEDEX
      Tél : + 33 (0)2 31 59 25 00
      Fax : + 33 (0)2 31 69 44 35